Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.fn03.info

www.fn03.info

Site du Front National de l'Allier

Journalisme

Suite aux réactions concernant notre dernier billet et deux articles parus lundi dans le quotidien régional "La Montagne", une mise au point est opportune.

 

Résumé de l'article: dans un petit village rural majoritairement acquis à la cause frontiste depuis les dernières élections, un journaliste de La Montagne arrive pour essayer d'interviewer des nazis.

Mais aucun passant ne sait lui dire où il peut en trouver.

Il ne parvient donc qu'à dénicher des électeurs frontistes qui:

  1. ne savent pas encore pour qui ils vont voter
  2. pourraient voter Front National par ras-le-bol
  3. ne sont pas d'accord avec le Front National

Cela fait déjà un certain temps que La Montagne, journal payé par l'Etat, se paie la tête des auvergnats.

Tous ces articles ont été publiés entre le 12 et le 18 dernier février dernier. (Remerciements à la sympathisante frontiste, travaillant à la Montagne, qui nous a fait parvenir cette "compilation": tous les journalistes ne sont pas des pourris...)

Dans l'édition du 17 février, figure notamment l'encart ci-dessous:

 

Selon La Montagne, Le Front National est un marchand de viande humaine.

Le lendemain 18 février, dans l'article ci-dessus intitulé "un épiphénomène dans l'Allier", le président de l'Association Viltaïs et le maire de Varennes sur Allier, épaulés par un curé, étaient invités par le directeur La Montagne secteur Allier pour débiter des mièvreries lénifiantes sur les migrants.

 

Dans l'édition de ce lundi 3 avril, après avoir évoqué la tiédeur et l'indécision des sympathisants d'"extrême droite", La Montagne offrait une belle tribune à un "co-fondateur des Jeunes avec Macron".

"Le Front National salit la grandeur et l'honneur de la France" clame t-il.

Ces mots sonnent assez étrangement dans la bouche d'un petit boutonneux qui était encore au chaud dans les testicules de son papa lorsque le Front National fut créé par des gens qui s'étaient battus pour ces valeurs.

On concèdera néanmoins à la Macronie d'avoir eu du flair en acceptant la demande de ralliement du professeur de lettres François Bayrou: à l'évidence c'est utile.

 

A très bientôt et bonne campagne!

Partager cet article

Repost 0